Bonjour cher lecteur intéressé par la gestion de patrimoine. Je m’appelle Sylvie et j’ai fondé apprentissage légal & rendement afin de transmettre mon savoir sur la gestion de patrimoine.

Dans ce but, je propose à tous ceux qui le souhaitent de suivre mes formations, que j’ai élaboré avec l’aide d’autres spécialistes. De l’intérêt de la gestion de patrimoine à la mise en place d’une stratégie patrimoniale pérenne en passant par la sensibilisation de vos futurs clients sur leur patrimoine, je vous invite à me rencontrer pour aborder tous ces sujets.

Pourquoi se former à la gestion de patrimoine

On parle souvent de l’importance du patrimoine pour préparer sa retraite ou transmettre à ses enfants. Encore faut-il savoir ce qu’est la gestion de patrimoine !

Si le patrimoine peut être composé de toute sorte d’actifs tels que des assurances ou des produits financiers, les ménages français misent en premier lieu sur l’immobilier, sans penser à toutes les autres possibilités de diversification.

C’est dans cette optique qu’il est important d’avoir des bases solides sur la gestion de patrimoine. Pour cela, rien de tel que la formation, avec un rappel des bases.

Le dictionnaire le Robert décrit le patrimoine comme les « biens de famille, biens hérités de ses parents » ainsi que « ce qui est considéré comme une propriété transmise par les ancêtres. Le patrimoine culturel d’un pays : œuvres, monuments, traditions ».

L’Insee précise la notion de patrimoine brut comme « le montant total des actifs détenus par un ménage, c’est-à-dire l’ensemble des biens lui permettant de disposer de ressources futures. Il est évalué avant déduction des éventuels remboursements d’emprunts en cours ». Et de noter que le patrimoine brut est constitué des actifs financiers, immobiliers, professionnels ainsi que des biens durables (voiture…) depuis 2010. Le patrimoine brut duquel sont déduits les emprunts, les obligations et autres dettes, donne le patrimoine net.

Le mot patrimoine est issu du latin patrimonium de pater (« père ») et munio (« munir »). Plus simplement, il peut se définir comme tous les biens mobiliers ou immobiliers, ainsi que tous les actifs et toute chose qui donnent lieu à un titre de propriété. Ils peuvent provenir d’un héritage, d’une donation, mais aussi d’une acquisition ou d’un don. À titre d’exemple, un patrimoine peut être constitué d’une résidence principale, d’un terrain, d’un investissement locatif, d’un fonds de commerce, de meubles de famille, de véhicules de collection, d’objets d’art, de droits d’auteur et de droits d’usufruit.

Apprendre à évaluer la valeur d’un patrimoine 

Les actifs qui constituent un patrimoine sont considérés comme des biens durables dans le temps, contrairement à un vêtement ou à de la nourriture.

Dès lors, leur valeur est estimée en fonction des prix du marché actuel. Les prix de l’immobilier évoluent dans la région où se trouve le bien ? Alors le patrimoine immobilier augmente lui aussi. Le cours des actions chute ? Alors le patrimoine financier baisse également.

On dit alors que l’enrichissement est potentiel. En effet, tant que les biens et les actifs ne sont pas cédés, leur valeur ne donne lieu à aucune liquidité pour le propriétaire.

D’où l’importance d’apprendre à évaluer son patrimoine, dans toutes ses formes. C’est de cette manière que la valorisation du patrimoine sera au rendez-vous.

Selon l’analyse « revenus et patrimoine des ménages » de l’Insee, publiée en mai 2021, « fin 2019, le patrimoine net des ménages s’établit à 12 423 milliards d’euros, soit 9,0 années de leur revenu disponible net ». Ce patrimoine est constitué de 59 % d’actifs non-financiers (de l’immobilier principalement).

Apprendre à ses client à se constituer un patrimoine 

Se constituer un patrimoine permet de répondre à toute sorte d’objectifs. Préparer sa retraite, laisser quelque chose à ses enfants dans le cadre d’une succession future, défiscaliser, ou encore percevoir des revenus complémentaires. Une fois les bonnes questions posées, il faut s’interroger sur les actifs déjà éventuellement détenus, ses ressources financières et sa capacité d’emprunt. Car rappelons-le, on se constitue un patrimoine en héritant ou en transmettant, en épargnant ou en s’endettant.

Un patrimoine peut être constitué et détenu par une personne seule, un couple ou même une famille. Dans ce cas, la fiscalité sera différente selon les situations et la nature des actifs. Les impôts dus au titre du patrimoine varient. Il faut par exemple distinguer la taxe foncière, payable tous les ans, qui taxe la propriété, et les frais comme l’impôt sur les plus-values, les droits d’enregistrement ou de succession, qui s’appliquent au moment de la vente d’un bien, d’un changement de propriétaire ou d’une transmission.

Dans tous les cas, recommandez à vos clients de se constituer un patrimoine le plus tôt possible, en commençant à épargner par exemple, puis en souscrivant une assurance-vie, mais également en prévoyant un volet dédié à l’immobilier. Afin de limiter les risques de perte de valeur, il est en outre primordial que vos futurs clients diversifient leur patrimoine.

Se faire aider par un conseiller en gestion de patrimoine : une alternative sécurisante et sécurisée

Dans une bonne partie des cas, vous allez rencontrer des clients qui ne sont pas du tout adepte de la gestion de patrimoine. Votre rôle de conseiller en gestion de patrimoine début alors : vous allez devoir rassurer et vous montrer rassurant quant à vosu capacités à gérer le patrimoine des autres.

Même si la profession est encore jeune, vous avez un argument de poids à soumettre à vous client : la profession est régie selon des règles strictes afin de garantir la protection de vos clients. N’importe qui ne peut donc pas exercer ce métier sans se plier aux exigences de la réglementation.

Vous souhaitez vous inscrire à une de nos formations sur la gestion de patrimoine ?

Vous pouvez nous envoyer vos demandes directement par e-mail ou via le formulaire de contact.
Puis, nous reviendrons vers vous afin d ‘étudier votre dossier et vous expliquer davantage nos conditions d’inscriptions.


Nous sommes joignable :
du lundi au jeudi de 9h à 13h et de 14h à 18h,
le vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30